Ulteem… psychologique dites-vous ?

Par Julien Marie, le Jeudi, septembre 27th, 2007
Ce matin, comme je ne savais pas trop quoi faire, j’ai décidé d’aller faire un tour chez Ulteem, pour voir comment ça se passe (promis, je ferais Parship un de ces jours). Ca m’intriguait ces sites où en 100 questions ils savent qui vous êtes et à quel point votre enfance fut malheureuse pour vous faire rencontrer la personne avec qui votre vie ne sera plus comme avant… alors j’ouvre mon firefox, je tape ulteem, et voilà… Attention ce voyage confine à l’absurde du début à la fin… J’adore !

L’Inscription Donc pour commencer, on arrive là dessus :

La recherche sur MySpace La Home page Donc je m’inscris « gratuitement », refuse les offres des partenaires d’Ulteem (d’ailleurs il serait interessant de tester si le fait d’accepter ou refuser ces offres change quelque chose à la politique CRM de meetic), et je clique sur le gros bouton. Là on me demande plus d’information sur moi, pour l’instant très classique, et de définir globalement la personne que je souhaite trouver. Pour l’instant, rien de psychologique, que du factuel, du déclaratif.

La recherche sur MySpace Mon âme soeur Ensuite, ça commence à se gâter. Je vous rappelle, Ulteem se caractérise par la recherche par « affinités ». J’avoue que je m’attendais à mieux de leur part pour ce qui est de mes goûts culturels :

La recherche sur MySpace Ma culture Je trouve ça assez pathétique de la part de Meetic de ne pas évoluer à ce niveau là. Beaucoup de choses sont possible pour être plus précis à ce niveau. Personnellement, je suis musicien et j’aime beaucoup de musiques : parmi ces catégories, je cocherai volontiers Blues, Classique, Electronique, Indépendants, Jazz, Musique de films, Pop-Rock, Soul, Trip Hop, Variété (Brel, c’est de la variété ? enfin, on trouve pas « Chanson Française »), et Autre… Tiens, d’ailleurs, y’a pas Rock :) Bon, adieu Lou Reed, Arcade Fire, et autres… Mais le problème, c’est le spectre que recouvrent ces catégories : un amateur de Bach et une amatrice de Prokofiev peuvent ne pas s’entendre du tout, Pop-Rock peut être du Goldmann et du Muse, sauf si il faut comprendre par bonne musique « Indépendants » ? Mais qui dira que sa musique préférée n’est pas bonne ? Bon j’arrête là, mais, monsieur Simoncini, à la limite, on peut directement retirer ces formulaires de Meetic, Ulteem et autres, ça ferait des économies de bases de données. Pour les films, c’est pareil… Ca ne sert à rien :) Mettre Les Compères et le Big Lebowski dans la même catégorie, vous m’expliquez ? Bon, je valide, et on peut commencer avec les choses sérieuses… le test psychologique :) Et ça, ça vaut des points. Les choses sérieuses Bon déjà, ils sont marrants chez Ulteem, ils me motivent d’emblée à faire le test : il est gratuit (tout de suite ça me motive), et j’aurais, à la fin, ma liste d’âmes soeurs (je pensais qu’on en avait qu’une ?)… Mais, au fait, ça va me prendre combien de temps ce test ? Ils le disent pas, ça sent le coup fourré, mais je me lance, je suis sérieux, célibataire, et je veux vraiment construire ma vie avec quelqu’un qui me comprenne et que je comprenne, et qu’on se soutienne tout au long des épreuves de la vie.

La recherche sur MySpace Les choses sérieuses peuvent commencer Donc je commence à répondre aux questions… je vois qu’il y en a 92… donc en gros il me faut bien 10 minutes, 15 en comptant les barres de rire :) Voici un petit florilège des pépites de ce test :

La recherche sur MySpace Témérité dans la relation avec les autres Donc j’apprends un nouveau concept dans la relation avec les autres : la témérité. Apparemment c’est un trait de caractère fort. J’ai du passer à côté, aucun de mes amis n’est téméraire avec moi. Ils peuvent l’être dans leur vie professionelle, ou sportive… Mais la témérité avec les autres, je vois pas… Si vous pouvez m’expliquer, laissez moi un commentaire :)

La recherche sur MySpace Toutes les couleurs de ma vie Donc là, je dois colorier ma vie… Bon je réfléchis… est-elle orange ? pas l’impression, rouge ? non trop violent, bon allez pour bleu… En gros, ça doit vouloir dire que je suis équilibré…

La recherche sur MySpace Ecoute et conseil… Comment ma partenaire peut me conseiller sans m’écouter ?????

La recherche sur MySpace Le chemin de vie Ah cette question est fabuleuse… Elle m’a fait entrer dans mes contradictions les plus profondes, j’ai du faire une réelle introspection que je vous livre sans fausse pudeur :

  • La première réponse suggère vraiment une vie monotone où il se passe rien… Une droite, pas d’évènements…
  • La deuxième, on a l’impression que je vis, je meurs, je vis, je meurs,… en tout cas je vis pas tout le temps
  • La troisième, j’ai des hauts, des bas, je suis cyclotimique doux
  • La quatrième, je suis cyclotimique nerveux avec des grosses crises…
Donc, en fait, je crois que j’ai opté pour la vie monotone où il ne se passe rien… déprimant…

La recherche sur MySpace Complicité Là, c’est une question cruciale… En effet, est-ce que j’ai envie de faire des trucs avec la femme de ma vie ? A tout bien réfléchir, qu’est ce que je pourrais faire avec elle ? Bon je coche la première réponse, apparemment les femmes, elles veulent faire des trucs avec leur mec, non ? Je crois avoir lu ça dans Les homme viennent de mars, les femmes de vénus (excellent livre très pertinent et profond s’il en est).

La recherche sur MySpace La plus belle Alors cette question, c’est ma préférée. Je vous avoue j’ai rempli au hasard… Suis-je plus triangle que carré, plus rond que triangle, je ne sais pas... Alors j’ai coché triangle… ou carré… enfin peut-être rond, je ne sais plus…

La recherche sur MySpace La plus pertinente Oui je sais je suis mauvaise langue… Il y a aussi des questions pertinentes (rares)… Celle ci par exemple est pour moi la plus pertinente… J’ai coché la première réponse, j’avoue. Et j’espère qu’ils auront la délicatesse de me proposer quelqu’un qui aura coché la même case :)

La recherche sur MySpace Y’a des choses qui sont sacrées Ca c’est une question importante. En effet, trop souvent je me suis retrouvé à des rendez vous et je sais que cette question sera posée dès les premières dix minutes… Et là, on fait vraiment le tri entre les personnes… Avoir une vision similaire sur une question aussi centrale que l’alimentation des futurs enfants qu’on est pas sûr de faire ensemble, c’est primordial… Et une divergence, c’est non négociable. Au Final

La recherche sur MySpace Enfin vraiment sacrées Et finalement, après être passé par mon profil et mes « âmes soeurs », et me rendre compte qu’on m’avait catalogué comme femme qui cherche une femme (???) – j’avais noté des petits problèmes d’accord dans les questions – voilà ce qu’on me propose… 6 mois d’abonnement, avec 6 rencontres garanties… Comment peuvent-ils me garantir 6 rencontres ? Je ne sais pas… De plus l’étoile ne renvoit pas du tout à des explications sur cet engagement de la part d’Ulteem, mais sur des considérations purement financières. Donc je suis dans l’hébétude, envoyant un mail à Ulteem leur disant qu’ils m’ont cataloguée comme femme aimant les femmes… j’attends leur réponse, peut-être ce sera l’objet d’une brêve, qui sait ?. Psychologique Bon d’accord, je ne suis pas psychologue, même si je viens d’une famille de psys (psychiatre, psychanalystes, psychologue… toute la branche dans une même famille). A première vue, je n’ai rien vu de psychologique, le niveau se rapproche d’un test Marie Claire, avec juste plus de questions, mais pas assez pour que ce soit pertinent (un test psychologique serieux compte au moins deux à trois fois plus de questions). Aucune possibilité de vraiment tester les irrégularités de réponse ou les réponses opportunistes. J’ai plus l’impression d’un questionnaire sur le mode de vie en général, plus ou moins poussé, avec des petits accents ésotériques (cette question triangle rond carré) pour donner l’impression du « Nous avons une connaissance et des méthodes d’analyse qui vous dépassent… ». D’ailleurs la société à l’origine de ce test est une boite de tests psychologiques pour recruteurs, on est bien loin de l’amour, à moins que ce soit la même chose en fait, le marché de la rencontre et le marché de l’emploi… mettre des gens en relation, tout bêtement ? Alors, Courrier Cadres pourrait se lancer dans la rencontre amoureuse ? Trêve de plaisanterie, Ulteem, finalement, c’est juste un questionnaire long pour dissuader les gens qui ne sont pas sérieux. Par la suite, le test et l’analyse psycho sont pleines de failles :

  • C’est du déclaratif, et il n’y a pas assez de questions pour éliminer les biais induis par le déclaratif
  • On a vraiment l’impression d’être poussé à choisir la question la plus valorisante
  • Au moins 60% des questions servent juste à recouper les personnes qui ont répondu pareil (un obsédé sexuel avec une obsédée sexuel, l’inverse marchant aussi).
  • L’analyse psychologique se base uniquement sur des questions de ce genre :

La recherche sur MySpace Les questions psychologiques et là, on comprend que c’est pas vraiment perspicace. La semaine prochaine je vous parlerai plus précisemment du résultat de l’analyse, c’est très laborieux, mais ça a l’air de valoir le détour. Alors Crédible ? En fait Ulteem se sert du test que comme barrière à l’entrée, en plus du prix. D’ailleurs, ils utilisent des processus de certification (par envoi de carte d’identité) pour rajouter de la sécurité. Ils misent sur le serieux, l’ultra serieux. C’est sûr que le nombre de questions permet de faire un profil plus complet de la personne que sur Meetic, et de trouver des personnes plus proches (surtout que les 92 questions sont toutes obligatoires)… mais cela sent trop la boite qui voit un nouveau marché inauguré par Parship et qui s’y engouffre, qui fait une version un peu bancale, car finalement, l’important, c’est que les consommateurs aient l’impression que c’est serieux et que ça marche… le reste, c’est de l’idéalisme.

11 Commentaires

Très bon article ! et pour ceux (comme moi) qui s’intéressent à la psychologie sans en avoir la formation académique :

- les irrégularités de réponse: qu’est-ce ?
- les réponses opportunistes : ça je crois avoir compris :D
- « Cest du déclaratif, et il ny a pas assez de questions pour éliminer les biais induis par le déclaratif » : déclaratif ? quels types de biais ?
- « On a vraiment limpression dêtre poussé à choisir la question la plus valorisante » Comme les sondages politiques quoi ! ;)

A mon opinion, ce n’est pas vraiment une barrière obligatoire, mais uniquement (comme vous le soulignez également) une espèce de vernis de sérieux (un genre de fausse analyse ADN de l’esprit si je puis dire).

Cordialement,

Paul, le septembre 28, 2007

Bonsoir !

Pour clarifier un peu, je vais essayer d’un peu mieux définir deux trois choses ;)
Tout d’abord les irrégularités de réponse. En fait, habituellement, dans un test « sérieux » si on peut dire, on pose plusieurs fois la même question ou des variantes proches de la question, avec des termes différents, pour éviter au maximum les réponses opportunistes d’une part, et aussi pour affiner les réponses.
Par exemple vous tomber une question qui vous demande de choisir entre des fraises et des framboises, vous choisissez des framboises. Si on reste sur cette question, on va penser que vous n’aimez pas les fraises. Il faudra essayer de savoir quand même si vous aimez les fraises.
Cela rejoint la question des biais. Pour certaines questions plus connotées « socialement », ou des questions ou interviennent d’une manière logique les attentes de l’autre sexe (comme la question voudriez vous faire des choses avec votre partenaire), il est nécessaire d’avoir d’autre questions pour pondérer la réponse, afin de déceler la part d’opportunisme que crée cette déclaration.
C’est tout le problème des tests, car se fondant sur du déclaratif (et non sur des comportements des personnes), le portrait est irrémédiablement faussé… surtout en 92 questions.
J’espère avoir répondu à vos interrogations.

Cordialement,

Julien Marie

Julien Marie, le septembre 28, 2007

Merci pour ces explications !

Pour ce qui sont des réponses opportunistes, je crois que c’est intimement lié au principe même du test…une personne doué d’un minimum de bon sens (et d’empathie ?) sera à même de déceler la réponse à choisir…mais comme vous le pointez, la profondeur psychologique des tests de sites de rencontres n’est pas non plus mise à rude épreuve :D

Cordialement,

Paul, le septembre 29, 2007

bonjour, je n’en suis qu’au passage sur la témérité mais il me semble que c’est ça s’oppose bien à la timidité, la témérité est ce que ce n’est pas quand le courage joint l’imprudence? donc on peut tout à fait avoir un comportement social imprudent comme s’engager trop facilement. Pour le passage sur les gouts musicaux, ça me parait déjà assez fastidieux de remplir ces formulaires alors s’ils rallongent la liste, en optionnel peut-être mais aller au delà des genres musicaux c’est un peu trop, enfin le rock doit être mort pour eux sans doute. je lis la suite

geoffrey, le septembre 29, 2007

rebonjour, la suite est trés intéressante, une bonne tranche de rire, merci… J’ai fait le test sur parship je crois qu’il est un brin plus sérieux mais même problème, difficile de répondre en toute franchise sans s’handicaper par la suite. Certaines questions omettent beaucoup de possibilités ce qui oblige à se définir contrairement à ce que l’on pense être.

geoffrey, le septembre 29, 2007

un vrai test de personnalité, fort drole se trouve sur test.griffor.com/

Là, on établit le profil précis de la personne … imparable !

Bon amusement !

Bigre, le septembre 30, 2007

J’ai beaucoup ri en lisant cet article… la meilleur question restant pour moi le « êtes-vous un carré, un rond ou un triangle ? »…

Mince alors… moi qui pensait être un quadrilatère :(

Il est vrai que tout ça fait assez « psychologie de Bazard »… mais sur les 92 questions il doit bien y en avoir qui reflète un minimum la psychologie du questionner non ?

Tom@, le octobre 3, 2007

Bonjour,
Bravo pour cet article. Il est navrant de constater comment certains sites profitent de la fragilité des personnes seules pour leur faire « avaler » n’importe quoi et les « détrousser ».
Pour nous, Sirius-Concept, c’est à dire l’équipe de treize personnes qui travaillent à D&E Investments, nous essayons d’agir comme le ferait un ami de confiance qui provoque une rencontre entre deux de ses amis. C’est parce qu’il les connaît, parce qu’il sait qu’ils ne seront pas déçus de leur rencontre qu’il décide de les réunir.
Comment connait-on nos clients, pardon nos amies et amis ? tout simplement, à travers des « tests psys » que nous avons préparé « in house ». Pour ce faire, nous avons réunit l’expérience des plus âgés de l’équipe aux connaissances d’une jeune psychologue que nous avons recrutée. Notre principe est qu’il nous faut « voir vivre » nos abonnés et les connaître comme un ami de confiance le ferait.
Nos questionnaires sont déroulés grâce à un logiciel que nous (D&E Investments) avons spécialement développé. Ils ne peuvent être joués qu’une seule fois, comme dans la vie réelle: nul ne saurait remonter le temps pour agir autrement dans telle ou telle autre situation.
Et puis, nous ne promettons pas de faire faire à nos clients la rencontre de l’âme soeur, mais simplement de leur présenter des personnes (3 au maximum simultannément) à la manière d’un ami de confiance.
Comme notre service est exclusivement payant (pas de fausse inscription gratuite), nous remboursons intégralement tout abonné qui ne serait pas satisfait de l’outil ou du service (à ce jour, 3 remboursements seulement).
Il convient encore de préciser que par payant, nous ne ruinons pas nos clients puisque, là encore, nous leur demandons un abonnement variant de 14€ le trimestre à 30€ l’année entière (soit à peu de chose près, la valeur d’un ou deux cafés mensuels qu’ils offriraient à un ami).
Enfin, comme un serveur informatique ne saurait se transformer en ami de confiance, la moitié de l’équipe est dédiée au contact clientèle, d’où une véritable assistance et, surtout, des réponses franches et claires, quel que soit le sujet évoqué.
Je souhaiterais vraiment que vous alliez faire un tour sur notre site. Mais comme vous ne pourrez accéder aux questionnaires sans abonnement, faites le moi savoir et je vous enverrai un code qui vous permettra de découvrir Sirius-Concept pendant une courte période.
Cordialement
Jean-Claude

Jean-Claude Fargialla, le novembre 4, 2007

Bonjour,

C’est vraiment que le concept est tentant pour tous ceux qui recherchent le sérieux ! Mais en pratique, ca finit par virer au cauchemard qui ressemble à un bon polar d’anticipation où tout le monde est réduit à des chiffres !

En y réflechissant bien, c’est essayer d’appliquer des techniques de soins psychologiques, voire psychiatriques à tout un chacun ! Ca fait plaisir !

Runeen, le décembre 20, 2007

ET bien perso j’ai fait le test sans grande conviction comme ça sans prétention aucune, juste un peu de curiosité et une vie de solitude géographique… Et à ma grande surprise un homme est entré dans ma vie jusqu’à prendre une toute grande place… et enfin après des rencontres « naturelles » virant à l’échec… Je me retrouve avec un homme qui me ressemble sur le plan de la façon de vivre, le quotidien ces petits rien qui parfois bouffent l’existence, et une personnalité qui me complète sur le plan du caractère… Je ne puis distinguer la psycho de bazarre de celle qu’on apprend à l’école, mais pour moi le résultat est là… même si a priori ça peut faire rire… Ma foi tant mieux !

muriel m, le juin 10, 2008

concernant sirius concept : je suis allée sur le site, j’ai demandé un code, comme très gentiment, on me le proposait pour un essai, j’ai reçu le code mais…. il n’a jamais fonctionné. J’ai recontacté sirius pour signaler le fait et …. je n’ai jamais reçu de réponse !!!

MULLER, le juin 11, 2008
Laissez un Commentaire
Commentaire: