Quand les chrétiens cherchent l’amour sur internet

Par Youri, le Lundi, janvier 28th, 2008

Lorsqu’un chrétien pratiquant est en mal d’amour, pas question de se rendre sur un site de rencontre comme Meetic où la frivolité et la légèreté l’emportent sur la sincérité de l’engagement. Ainsi, dans la logique des réseaux communautaires, des sites de rencontre proposent aux célibataires de fonder un foyer chrétien.


Un code de valeur bien défini :
Libération estime à environ 15 000 le nombre de célibataires chrétiens se rendant sur des sites de rencontre spécialisés. On trouve sur ce type de sites des personnes pour qui la foi est une donnée non négligeable de leur personnalité et qui souhaitent rencontrer un partenaire partageant un code de valeur similaire.
D’ailleurs, ces sites de rencontre communautaires demandent aux non chrétiens de bien vouloir s’abstenir de s’inscrire. A titre d’exemple, le site mariage-chretien.com indique les commandements du bon chrétien dans sa charte chrétienne et met en place un plan antipirate pour traquer les abus de toute sorte. Amateurs de rencontres d’un soir, s’abstenir… Le site Theotokos propose quand à lui un espace prière.

Des fonctions semblables à tous les sites de rencontre :
Hormis les valeurs des membres, les sites de rencontre chrétiens proposent les mêmes fonctions que les sites généralistes : fiche profil, contact email ou messenger et même visio chat pour mariage-chretien.com.
Les prix sont également sensiblement les mêmes : entre 20 et 30 euros par mois. Seul le site Sanctus Raphael, de par son activité d’agence matrimoniale spécialisée propose une option d’accompagnement facturée 239 euros pour 6 mois.

Une vision communautaire :
Comme nous avons déjà eu l’occasion de le dire (cf article), certains sites de rencontre cherchent des relais de croissance en s’adressant à une population bien spécifique, dite de niche. Même si cette stratégie est compréhensible, elle est toutefois limitée. Car il est sûr que l’immense majorité des célibataires chrétiens s’inscrivent sur des sites généralistes en indiquant ou non leur religion. Seules les personnes ne voulant rencontrer que des chrétiens pratiquants se rendent sur ce type de sites spécialisés.

Voir aussi l’article de Libération

5 Commentaires

Je peux tout à fait comprendre les chrétiens pratiquants! Je crois que la principale nuance à faire ici, est entre rencontre et mariage. Une rencontre, a un avenir parfois aléatoire, ce qui peut effrayer ceux pour qui le mariage est un sacrement ( cad essentiellement les religions du livre)et quelque part une union définitive. Et qui plus est pour ceux qui ne veulent pas de sexe avant leur mariage :)

Souf, le janvier 28, 2008

Une planque à pucelle ?

Zob, le janvier 29, 2008

Cherche une relation chrétienne.

Akpon Koami, le août 7, 2008

Il n’y a pas de raison que les chrétiens n’aient pas leurs sites de rencontres.

rencontres-entre-chretiens, le septembre 5, 2008

je suis un jeune homme de 26ans celibataire je cherche une soeur en thris bien qui sais ce que sais que le vraie amour et qui a toutes les qualiter d’un enfants de DIEU pour qu’on puisses fonder un foyer ensemble je ss africain je vie a yaoundé au cameroun pour plus amples informations ecris moi a mo mail; bricelebelier@yahoo.fr
que dieu vous benisse
olinga sandjoubi bruce

olinga sandjoumbi bruce, le octobre 23, 2008
Laissez un Commentaire
Commentaire: