Meetic à Avoriaz : une simple opération de communication?

Par Youri, le Mardi, février 5th, 2008

Du 26 janvier au 2 février dernier, Meetic organisait un séjour entre célibataires à la montagne dans la station réputée d’Avoriaz. Mais à en croire les journalistes de la Tribune de Genève, il y avait sur place bien plus de journalistes que de célibataires. Le snow dating de Meetic ne serait-il qu’une opération marketing?


Séjour au ski entre célibataires :
L’idée n’est pas nouvelle. Beaucoup de couples se sont en effet formés à la montagne, sur les télésièges ou dans les cafés environnants. Il est donc logique que le géant européen de la rencontre en ligne organise des séjours entre célibataires à la montagne. Son concurrent Easyflirt a d’ailleurs fait de même, dans une plus petite station.
Ce sont apparemment un peu moins de 200 hommes et 200 femmes qui ont participé à ce « snow dating » comme on aime appeler ce type d’événement moyennant 400 euros environ.

Speedating entre les….caméras :
Les journalistes de la Tribune de Genève se sont rendus sur place pour se rendre compte par eux-mêmes du succès ou non de ce type d’événement. Et le moins que l’on puisse dire est qu’ils ont croisé beaucoup de journalistes. L’histoire ne dit pas s’ils étaient célibataires…
France2, M6, Paris-Match, TF1, le Times et bien d’autres organes de presse étaient présents pour couvrir l’événement. La zone de rencontre baptisée « air dating » était quadrillée d’équipes télé. Et si malgré tout vous passiez à côté, des hauts-parleurs étaient chargés de vous rappeler que Meetic était sur place dans toute la station.
Mais hormis les journalistes, peu de réels célibataires se battaient au portillon. Les animateurs ratissent large, « Non! Non! Nous sommes mariés depuis cinquante ans » se défend un couple qui s’est trompé de file.

Une pression médiatique peu propice à la rencontre de l’âme soeur :
« La pression médiatique est un peu pesante, on n’était pas vraiment préparé » confie Christophe, 37 ans, aux journalistes. Il est sûr qu’il n’est pas aisé de jouer aux romantiques et de dévoiler sa vie intime en étant entouré de caméras
A la lumière de ce témoignage, on peut se demander quelle était la réelle intention de Meetic en organisant ce séjour à la montagne. Meetic souhaitait-il réellement permettre à des célibataires de rencontrer l’âme soeur ou ne voulait-il qu’attirer les caméras afin de renforcer sa notoriété au détriment de ses membres?

Source : La Tribune de Genève
Voir aussi : un témoignage intéressant sur les Meetic Live

8 Commentaires

Une « simple » opération de communication :)

Comme si c’était facile de réunir 400 célibataires à la montagne…

Quant au « au détriment de ses membres » c’est bien pour faire des lignes et créer la polémique mais vraiment exagéré dans les faits :)

jeando, le février 6, 2008

Ecoutez France Inter dimanche 10/2 à 16h00, l’émission portera sur les voyages pour célibataires avec un reportage sur la semaine d’Avoriaz.
Au passage vous entendrez aussi Matthieu de l’agence CpourNous… Faire des voyages pour les solos… c’est un métier ;-)

daniel, le février 7, 2008

Daniel?

C’est parce que meetic n’a pas collaboré avec Cpournous que tu dis ça ;).

Reconnaissons qu’avec des partenaires comme Pierre & Vacances et la station Avoriaz…

Heureusement pour Cpournous que meetic ne décide pas de faire des voyages pour les solos car avec les moyens dont dispose meetic, on se rendra compte que faire des voyages pour les solos c un métier :)

jeando, le février 8, 2008

… la plupart de nos clients ont été ou sont sur meetic et cela ne nous dérangerait pas du tout de travailler avec eux comme avec d’autres sites de rencontre ;-)

Là où nous pensons que c’est un métier: fournir de la « rencontre amoureuse », n’est pas la même chose que « des vacances pour solos » qui couvre tous les types de rencontre: amicales, amoureuses,…

daniel, le février 8, 2008

Bonjour, je souhaitai juste porter un témoignage.

J’ai été l’une des participantes à cette rencontre à Avoriaz. J’ai trouvé le concept sympa et j’ai passé une bonne semaine. (l’histoire ne dira pas si les rencontres ont été enrichissantes…) En tant que participant j’ai trouvé la pression médiatique désagréable. Nous passions parfois plus de temps à guetter les caméras et photographe pour les fuir que de profiter pleinement du séjour. Inutile de dire que cela n’a pas forcément privilégié la rencontre… Je n’ai que pu me poser la question de savoir si le bien être des clients était le principal objectif de Meetic? Exploiter l’image de clients qui pensaient passer « pépère » une bonne semaine conviviale, sans les avoir informé au préalable : je vous laisse percevoir mon ressenti… Cela m’a fait plaisir de voir que d’autres se sont posés la question… D’où la volonté de partager mon témoignage

fanette, le février 10, 2008

Comme une star la fanette, elle guettait les caméras et fuyait les photographes :)

jeando, le février 10, 2008

Salut
Comme Fanette, j’étais aussi à Avoriaz mais pas dans le cadre de leur semaine « snow-dating », c’était une pure coincidence. Il est vrai que les médias étaient partout à la chasse à l’image qui allait pouvoir se vendre! Normale puisque l’opportunité de chopper ce genre d’Images étaient là vraiment digne de trouver le dernier poisson des fonds marins! Meetic a fait une erreur je pense en voulant créer un PACK avec location d’appart soirée etc. A mon sens ils auraient du miser sur le potentiel de la station en elle meme. Avoriaz est un super lieu de rencontre et de vie! Donc il aurait juste fallu que MEETIC donne comme un rendez-vous à Avoriaz, propose le service hotel en option et ratisse plus large dans les boites et les bars pour les rencontres. et surtout monter un concept de rencontres avec comme mot clef « la discretion », incontournable pour aider les rencontres à prendre forme! Extérieur on avait la net impression que les soirées étaient réserver aux abonné(e)s de la single week meetic! Dommage j’aurai bien aimé avoir aussi « une ouverture » , comme dirait « Jean-Claude…Dusse avec un D!! »

JC DUSSE, le février 10, 2008

Tout le monde ne peut pas se libérer comme cela trois semaines avant le rdv à Avoriaz.
Je crois que c’était le délai imparti lors de la récéption du mail sur ma messagerie.
Meetic fait aussi dans le diner dating.
On change de place à chaque plat.
Sympa de laisser des miettes de pains et des couverts sales pour les célibataires suivants.
Plutôt déstabilisant, n’est il pas?
Où va t’on?
J’oubliais, il y a aussi les rdv oenologique pour découvrir les secrets du vin.
Si les convives goutent avec retenue, ok. dans le cas contraire…

A creuser, pourquoi pas une révision des automobiles des dames célibataires avec une pléiade de mecs qui changeraient les plaquettes, l’huile moteur, que sais je encore, en tenue sexy?
Ou alors de la déco d’intérieur sur le même concept.

laurent, le mars 16, 2008
Laissez un Commentaire
Commentaire: