Que dire dans son premier message ?

Par Datingwatch, le Mardi, octobre 13th, 2009
Suite de notre compte-rendu de l’étude menée par Okcupid à propos des différents usages sur ce site de rencontre. Nous nous intéressons cette fois-ci au contenu des messages envoyés.

Le site utilise comme indicateur de réussite le taux de réponse au premier message, c’est à dire le pourcentage de réponse à un message en fonction de différents paramètres (mots employés, centre d’intérêts abordés…). Les résultats de l’étude font bien entendu état de termes spécifiques à la langue anglaise (et qui ne sont pas toujours généralisables à la langue française) mais il est intéressant de constater que :
  • un niveau de langage un tant soit peu évolué donne de meilleur résultats : les différentes contractions ou fautes d’orthographes dans un premier message donnent une mauvaise image et conduisent donc à un taux de réponse plus faible
  • les compliments sur le physique sont à proscrire : les adjectifs ‘hot’ ou ‘sexy’ dans un premier message sont peu appréciés alors que ceux illustrant un intérêt un peu plus profond sont mieux valorisés
  • une accroche trop classique ne marche pas : l’équivalent de « bonjour » ou « salut » donnera de moins bons résultats qu’un « comment ça va » (peut être difficile à généraliser sur le marché français)
  • Une proposition de chat ou d’échange d’emails trop précoce peut faire peur : ainsi les premiers messages contenant les termes « chat », « email » ou « yahoo » par exemple ne reçoivent de réponses qu’une fois sur dix. Il faut donc être patient :)
  • le fait de spécifier ses centres d’intérêts et ceux de la « cible » fait marquer des points : le fait d’utiliser par exemple un « tu dis que » pour reprendre une information présente dans le profil de la personne, engendrera une réponse dans près de 50% des cas. Comme dans la vie « réelle », les utilisateurs des sites de rencontre ont besoin d’avoir le sentiment qu’ils sont écoutés.
  • pour les hommes, la réserve fait moins peur : en utilisant des adjectifs comme « je m’excuse », ou des adverbes comme « probablement », les hommes donnent une image plus modérée d’eux-même et encouragent un meilleur taux de réponse de la part de la gente féminine
  • au niveau de la religion, les athées obtiennent un meilleur taux de réponse : rien à priori ne vient expliquer cela, mais une étude plus approfondie de l’impact des religions au sein des sites de rencontre fera l’objet d’une prochaine étude.
A suivre donc , en attendant, vous trouverez l’étude originale sur le blog d’Okcupid.
Pas de commentaire. Soyez le premier à commenter !
Laissez un Commentaire
Commentaire: