Actualité des sites de rencontre : Janvier 2010

Par Datingwatch, le Vendredi, février 5th, 2010
L’actualité de ce mois de janvier 2010 avec, entre autres, du changement et du contrôle chez Meetic, des nouveautés chez Adopteunmec et Adult Friend Finder qui joue avec la patience des investisseurs…

Meetic, Meetic Affinity, Match et Match Affinity : la valse des marques

2010 sera l’année de la rencontre par affnité avec MeeticAffinity, de l’avis de Marc Simoncini tout du moins (voir son interview). Dans le même temps, Meetic communiquait à ses affiliés : « Pour 2010 Meetic a décidé de concentrer ses efforts avec Public-Idées sur le produit MeeticAffinity. A partir de ce jour 28 janvier, le programme Meetic fusionne avec le programme MeeticAffinity. » Et parallèlement des rumeurs faisaient état d’un changement de marque de Match Affinity en Meetic Affinity. Que va-il advenir des différentes marques ? 2010 sera-t-elle aussi l’année des changements de marque au sein de Meetic ?

Religion Oui, politique Non : de la censure sur Meetic ?

Rue 89 nous relate l’aventure d’une femme ayant précisé sur son profil Meetic qu’elle avait « du mal avec les religieux et les gens de droite.” a vu sa description modifiée, supprimant la fin de la phrase ayant rapport avec la politique. Meetic s’est d’ailleurs exprimé à ce sujet : « Je confirme que l’usage des modérateurs est actuellement de supprimer toute mention politique et en revanche de ne pas supprimer les aspects liés au religieux. » (Johan Le Bail, directeur du service clients). Cela laissera de la place pour Droite-Rencontre et Gauche-Rencontre !

Adultfriendfinder repousse son entrée en bourse

Une introduction en bourse encore une fois repoussée pour le site de rencontres adultes Adult Friend Finder qui devrait malgré tout avoir lieu en 2010. Les marchés financiers suivront-ils ?

YesoNow : en pause ou terminé ?

Dans un billet très détaillé, Julien Marie, cofondateur de YesorNow, a présenté les difficultés liées à l’entrepreneuriat, la conception d’un produit et la pénétration d’un marché comme celui de la rencontre. Nous espérons que ce n’est qu’une parenthèse dans la genèse de ce projet.

Adoptaguy : Adopteunmec aux US

Après un teasing intense, le site pour « adopter des mecs », a lancé sa version américaine entre le 31 janvier et le 1er février, bonne chance à eux !
8 Commentaires

Drôle que cela apparaisse ici au moment même où je publie un follow up de mon post sur mon blog. Donc YesOrNow n’est pas terminé.
Il va vite renaître ;)
http://www.julienmarie.com/2010/02/yesornow-le-retour/

Julien Marie, le février 5, 2010

Très drôle en effet, c’est une bonne nouvelle donc !

Datingwatch, le février 5, 2010

Au fait, je me demande si l’année gratuite offerte aux premiers inscrits, dont je fais partie, sera terminée lorsque le site sera relancé ou bien si ça repartira là où ça s’était arrêté lors de la mise en veille du site. Qu’avez vous prévu à ce sujet Julien Marie ?

Jean-Baptiste, le février 7, 2010

@Jean Baptiste : bien sûr que l’année gratuite sera poursuivie (les mois d’interruption ne seront pas décomptés ;) ) Donc pas de souci à se faire là dessus !

Julien Marie, le février 8, 2010

Juste 2 observations :

** Concernant Meetic / Match :

comme l’avaient écrit plusieurs personnes et nos amis de DatingWatch y’a 1 an on a la preuve maintenant que le « Meetic rachete Match » etait en fait le contraire, le loup dans la bergerie, il est d’ailleurs fort probable qu’a l’heure ou j’ecris ce post Simoncini ait déja négocié sa sortie de la direction de Meetic. « Par pitié, ne me parlez plus de Meetic! » c’est d’ailleurs ce qu’il a déclaré au journal Les Echos récemment … sans commentaire.

** concernant YesorNow :

Dans mon post du 18 juin 2009 sur DatingWatch j’expliquais que l’idee de YesorNow etait une « mauvaise idee ».

extrait :

« Aucun des visiteurs de DatingWatch n’ose vous le dire, mais vous allez au devant de grosses deceptions avec votre site YesOrNow, c’est la guerre sans merci sur le secteur de la rencontre ! Vous allez comprendre la difficulté de faire venir des femmes normales (qui n’ont pas d’activités prohibées), et faire venir en général des inscrits (je parle de vrais inscrits avec un potentiel ! pas ceux qui ne s’inscrivent que des hoax, du racolage, de la pub, du spam, du flood ou autre …) »

Je répète encore une fois l’importance du fantasme autour du secteur de la rencontre où de nombreux webmasters vont bouffer leur economies (et souvent ceux d’amis ou de leur famille) au lieu de faire un jackpot révé. Marquer sur la home « YES OR NOW EST EN PAUSE » c’est se tirer une balle dans la tete, mais bon tant que vous n’aurez pas depensé le dernier sou, visiblement vous n’aurez pas encore tout pigé.

La rencontre c’est soit du marketing massif soit des methodes douteuses comme du racolage sur d’autres sites, du spam, des fausses fiches pour detourner la clientele, des « qui te bloque sur msn » pour gauler les login et mot de passe, des bill et rebill forcés, etc .. un monde de requins ! ouvrez les yeux.

Regardez sur societe.com les bilans des entreprises éditant des sites de rencontres (pour celles qui publient) vous allez tomber de votre chaise. Les investissement sont en centaines de milliers d’euros et souvent les pertes aussi (en tout cas les premieres années) dans l’espoir d’atteindre l’equilibre quand on a le temps d’y arriver.

A part quelques sites … tous perdent de l’argent et surtout ceux qui n’ont pas au moins 200 000 inscrits (france, Bel, Suisse)

alex74, le février 17, 2010

Enfin quelqu’un de pessimiste comme moi !! Cf mes remarques et commentaires.

Je n’avais pas été si virulente sur YesorNow mais mon message leur était aussi adréssé.

Il est important pour un entrepreneur (cela pour Julien Marie comme pour les autres qui veulent en vivre) d’avoir des convictions mais il est aussi important que ces convictions soient étayées par des études de marché quantitatives et qualitatives…

nati, le février 18, 2010

Vous avez raison, le marché de la rencontre est fortement concurrentiel et outre un concept original, des moyens importants semblent nécessaires pour s’y imposer. Nous souhaitons malgré tout aux fondateurs de YesorNow de revenir encore plus forts.

Datingwatch, le février 18, 2010

Bonsoir Alex74 et Nati,

Je connais bien le marché de la rencontre pour l’étudier depuis plusieurs années, et l’aventure Datingwatch a été un peu un labo pour nous.

Toutefois, hyper concurrence ne signifie pas impossibilité. La différenciation, l’esprit, est souvent la solution face aux investissements massifs.

Aussi, cette hyper concurrence, de quoi est-elle composée ? Combien de sites sérieux existent-ils ? De sites avec de véritables visions marketing et produit, avec un véritable sens du service, un égard à ses utilisateurs ? Juste avec un degré de finition professionnel (que de fois où même le B.A. BA du business web n’est pas respecté : un positionnement clair, un produit relativement bien ficelé, un modèle économique viable…).

Adopteunmec est un exemple de ce possible. Aucun investissement marketing ou presque (de l’ordre de 5000€), mais un ton décalé, une proposition de valeur quelque peu différente.

Il est vrai que dans le monde du me-too, oui, la seule possibilité, c’est soit les millions, soit l’escroquerie, soit les deux.

D’où le fait que YesOrNow n’était pas, et n’est pas un me-too. Et c’est là son premier mérite.

Après, oui, il y a eu des erreurs de commises chez YesOrNow, comme partout. Et je ne le cache pas et l’explique sur mon blog. Oui, il nous est arrivé une grosse tuile, qui au final sera salutaire pour le projet je pense.

Après chaque aventure mérite d’être vécue, chaque opinion défendue, chaque point de vue exposé.

Julien Marie, le février 19, 2010
Laissez un Commentaire
Commentaire: