Actualité des sites de rencontre : Mars 2010

Par Datingwatch, le Lundi, avril 5th, 2010
L’actualité de la rencontre sur internet de ce mois de mars avec un nouveau site pour 2L Multimedia (Easyflirt), eDarling qui semble intéresser d’autres acteurs et du nouveau dans la rencontre sur Facebook.

Allocougar : pour celles qui aiment les (plus) jeunes hommes

L’équipe derrière Easyflirt / Easyrencontre surfe sur la tendance des femmes « cougar » (femmes préférant les jeunes beaucoup plus jeunes qu’elles) en lançant Allocougar, un site qui leur est dédié. Il semble s’agir plus d’un coup de communication (très réussi au vu de la  couverture médiatique suivant l’annonce d’Easyflirt) qu’un site dédié, puisque passé la page d’accueil, l’utilisateur est invité à s’inscrire à une marque blanche « classique » d’Easyflirt. Est-ce que cela suffira pour autant à attirer plus de femmes dans la base d’Easyflirt? Source

eHarmony entre au capital de eDarling

Le site de rencontre par affinité d’origine allemande, s’est rapproché de la référence américaine eHarmony, en cédant 30% de son capital. eDarling, malgré son jeune âge,  semble vouloir investir massivement pour rentrer sur différents marchés européens, le fait de bénéficier du support d’un acteur comme eHarmony devrait lui permettre de bénéficier d’une expertise forte en marketing et éventuellement de technologies en matière de matchmaking. Source

Meetic : à nouveau des bénéfices

2009, malgré la crise, n’aura pas eu raison de la rentabilité de Meetic, avec un bénéfice de près de 20 millions d’euro, Meetic a su tirer profit des synergies offertes par la prise en charge des activités de Match en Europe et de  réductions de coûts, notamment en terme de dépenses publicitaires. Source

Zoosk : audience en baisse à cause de Facebook

Tout comme Google fait la pluie et le beau temps pour de nombreux sites internet, les applications Facebook sont fortement dépendantes du réseau social quand il s’agit de leurs fréquentations et de l’activité de leurs membres. Zoosk, application leader de la rencontre sur Facebook, a vu son audience chuté ces dernières semaines suite à des modifications effectuées par Facebook dans le système de notification utilisé par les applications pour communiquer avec leurs utilisateurs. Cette dépendance forte devra être prise en compte par tous ceux qui se lancent sur cette plateforme ( bon courage à Mr Le Parc avec Smartdate :) ) Source

Facebook et Zynga main dans la main dans la rencontre en ligne ? (edit : un poisson d’avril!)

Une menace sans doute encore plus grande pour Zoosk ou Smartdate : la volonté de plus en plus affichée de Facebook d’entrer dans le monde de la rencontre sur Internet. En partenariat avec la société Zynga, Facebook utiliserait l’enorme quantité d’information dont elle dispose sur ses utilisateurs pour « proposer » des partenaires potentiels. L’une des pistes pour trouver la bonne personne, serait par exemple d’étudier les caractéristiques des précédentes relations d’un utilisateur pour identifier les traits de caractères et caractéristiques physiques susceptibles de l’intéresser. Une approche ludique (au travers de jeux proposés par Zynga) devrait être utilisé pour « briser la glace » entre les personnes mises en relation par le service. Source
6 Commentaires

Juste pour signaler que le rapprochement Facebook – Zynga était juste un poisson d’avril de la part de Techcrunch : ce n’est donc pas une news…….. (je pense qu’un update de l’article serait nécessaire)

Julien Marie, le avril 6, 2010

Merci pour les encouragements mais il faut arrêter de croire que Smartdate ambitionne d’être juste un add-on de facebook et est à sa merci.
Facebook est un canal d’acquisition important mais nous voulons être un site à part entière, avec des outils spécifiques pour le dating.
Nous sommes jeunes côté product development mais patience, nous allons releaser des fonctionnalités innovantes.
Allez, j’y vais de ma pique, depuis le temps c’est de bonne guerre : c’est toujours facile de donner des leçons mais moins de les mettre en pratique, n’est-ce pas Mr YesorNow ;)

Fabrice Le Parc, le avril 6, 2010

@Julien Marie : bien vu, un poisson tellement efficace que nous n’y avons vu que du feu :(

@Fabrice Le Parc : Merci pour ces précisions, nous attendons avec impatience de voir les évolutions de Smartdate

Datingwatch, le avril 6, 2010

Alors Julien, tu en es où dans YesorNow ? tu continues ?

Matthieu, le avril 7, 2010

@Fabrice La Parc : Bonjour Fabrice. Peut-être un peu de rancune datant de l’époque Be2 ? Nous n’avons, à l’époque où nous tenions DW, jamais dit que la rencontre était un business facile, au contraire. Ce que nous avons eu de cesse de mettre en avant, c’était justement que c’était un business difficile, régi par les des problématiques de masse critique et d’investissements marketing, mais que cette structuration du marché avait fait oublié deux éléments clefs : le travail sur le positionnement marketing ainsi que la création d’un lien de confiance avec la clientèle ( puisque la fonction première d’un site de rencontre est d’être un concentrateur d’opportunités amoureuses, un intermédiaire, donc un tiers de confiance ).
Le marché de la rencontre a énormément changé depuis les premiers articles écrits sur ce blog, et une nouvelle génération de sites voit le jour depuis quelques années. SmartDate fait partie de ces nouvelles manières d’imaginer la rencontre.
Je vous félicite en tout cas pour votre belle levée de fonds. J’espère que votre produit prendra une belle voilure avec de la maturité et que vos bases vont vite se remplir… et j’avoue être assez intrigué de voir comment vous allez gérer cette intégration facebookienne ( éviter les écueils des ruptures de viralité — sujet sur lequel Thread.com se débat comme un diable en ce moment — gérer cette dépendance à des APIs externes et des règles du jeu que l’on ne maîtrise pas, et surtout, face à une tendance de la part de Facebook pour rendre les profils de plus en plus ouverts, quelle valeur trouver sur le long terme ? )
Sinon, ne vous faites pas de souci pour moi. Les choses vont plutôt très bien.
Et si nous avons eu un gros problème interne chez YesOrNow, nos chiffres montraient que notre proposition de valeur tenait plutôt la route.

Julien Marie, le avril 7, 2010

Il est pourtant difficile d’admettre Fabrice que Smartdate n’est pas à la merci de Facebook … Sans facebook votre site n’aura plus aucune raison d’être. Peut on totalement exclure que Facebook propose à l’avenir un service de dating ? Que deviendra alors votre site face à ce concurrent imbattable ? Je m’étais également fait avoir par ce poisson d’avril ça paraissait vraiment crédible ! Adapter le modèle Facebook, google qui propose des publicités ciblés à la rencontre amoureuse semble une opportunité fort intéressante. C’est pas pour rien que Monsieur meetic s’est lancé dans le créneau ! Cependant j’aimerais savoir ce que vous faites de la menace provenant de Facebook … Si menace il y a …

best rencontre, le avril 7, 2010
Laissez un Commentaire
Commentaire: