Chatroulette, Twitter même combat ?

Par Datingwatch, le Dimanche, avril 18th, 2010
Véritable phénomène sur Internet de ces derniers mois, Chatroulette, est une sorte de jeu mettant, au hasard, deux personnes en video conférence. Pourrait-il être détourné de son usage premier pour devenir un service de rencontre à part entière, à l’instar de ce qui est arrivé avec Badoo ou Facebook ? Ou n’est-ce pas tout simplement une simple « fonctionnalité » ?

Difficile d’éviter le phénomène Chatroulette. Passé l’étonnement, l’incompréhension, on en vient à se poser la question d’un éventuel intérêt pour ce service qui pourtant semble inutile au premier abord. Le monde de la rencontre se l’est vite approprié, et nombreux sont ceux qui ont vu en Chatroulette le nouveau Meetic. L’emballement passé (chez Dating Watch, nous étions assez sceptiques), nous pensons néanmoins que Chatroulette peut avoir un impact dans le secteur de la rencontre en ligne, mais d’une manière indirecte.

Moteurs de recherches et sites de rencontre

Le secteur de la rencontre a grosso modo suivi les évolutions liées à la recherche sur Internet : simples annuaires au départ, les sites de rencontre ont progressivement proposé des méthodes de recherches de plus en plus complexes (penser aux algorithmes de Matchmaking d’un Parship ou d’un Meetic Affinity) qui, s’ils ne sont bien entendus pas de leurs niveaux, font penser à ceux proposer par Google dans la recherche généraliste. Sur cette même recherche généraliste, la vraie menace pour les acteurs en place (et la vraie évolution de ces dernières années), n’est finalement pas venu d’un acteur (penser aux échec de Cuil et Wolframalpha) mais de… Twitter. Twitter a bousculé le monde de la recherche en ligne parce qu’il y introduisait la notion d’instantanéité, notion beaucoup plus importante dans la mise en avant d’un résultat par rapport à un autre qu’un quelconque indice d’affinité. Et c’est justement ces notions qui sont reprises par Chatroulette qui, en plus d’introduire la notion d’instantanéité, y ajoute une autre composante : le hasard. Et après tout, n’est-ce pas cela qui manque aujourd’hui aux services de rencontre en ligne, toujours plus sophistiqués, mais pas pour autant plus efficaces. Le hasard d’une rencontre,cela a du charme non?

Le hasard et le temps réel dans la rencontre

Tout comme nous pensons que Twitter en tant que service en tant que tel ne survivra pas (son salut venant de son intégration au sein d’un moteur de recherches plus global, voir à ce sujet les accords signés avec Google et Microsoft), , nous pensons que Chatroulette introduit une innovation de rupture dans la rencontre mais,seulement, en tant que fonctionnalité au sein des services de rencontre existants. Le hasard et l’instantanéité proposés par une fonctionnalité de type Chatroulette au sein d’un site de rencontre pourrait donc constituer une nouvelle manière de rechercher des membres à rencontrer, au même titre que ce qui est proposé aujourd’hui au travers des tris par critères (âge, sexe, ville…) ou par les algorithmes d’affinité. Il sera malheureusement au final difficile pour Chatroulette de tirer profit de l’innovation qu’il a introduit dans la rencontre pour deux raisons : son service n’est pas en soit suffisant (la proposition de valeur actuelle est loin d’être satisfaisante)  et il est facilement clonable (cf les multiples copies qui ont fleuri en quelques jours). Un Amoureux.com ou un Meetic qui souhaiterait intégrer cette fonctionnalité pourraient très bien le faire tout seul. Une question demeure, qui sera le premier acteur à intégrer ce type de fonctionnalité au sein de son site de rencontre (si ce n’est pas déjà fait :) ) ?
1 Commentaire

Oui, c’est vrai que la chatroulette est finalement le reflet d’Internet. Du bon et du mauvais…

Chatroulette, le juin 9, 2010
Laissez un Commentaire
Commentaire: