Rencontre avec…Teloop

Par Datingwatch, le Mercredi, avril 28th, 2010
Un nouvel acteur dans la rencontre mobile pour ce  « Rencontre avec » , avec Teloop, un site lancé il y a quelques semaines mais avec une grande ambition…

Bonjour, pourriez-vous vous présenter ?

Bonjour, Arnaud, ingénieur récemment diplômé du Conservatoire National des Arts et Métiers, j’ai créé avec mon ami de longue date, lui aussi ingénieur, le site de rencontres Teloop. En plus de nous deux, fondateurs, deux modérateurs s’ajoutent à notre équipe.

En quoi consiste Teloop, pourriez vous nous présenter votre site de rencontre ?

Teloop est un site de rencontres ayant pour objectif d’être utilisé partout et à tout moment. En effet, lassés des sites des rencontres uniquement consultables depuis un ordinateur, nous avons décidé de créer, en plus d’une version sur ordinateur, une version sur téléphone portable (compatible avec tous les smart-phones du marché).

Totalement gratuit, Teloop, en ligne depuis un mois et demi, a déjà conquis plus de 1100 personnes, et comptabilise plus de 150 000 pages vues.

En quoi Teloop se différencie des autres sites de rencontre ?

Comme on vient de l’évoquer, la force de Teloop est d’être disponible sur mobile et donc utilisable n’importe où. Que l’on soit dans les transports en commun, ou à la pause déjeuner par exemple, on peut rester en contact avec les utilisateurs de Teloop.

Toutefois, pour plus de confort, vous pourrez également vous connecter à Teloop depuis votre PC.

Quels sont vos concurrents aujourd’hui ?

Teloop étant pionnier en matière de rencontres sur téléphone portable, nous n’avons pas de concurrence directe. Cela dit, même s’ils ne proposent pas de version mobile et qu’ils sont pour la plupart payants, des sites comme Meetic rassemblent une grande partie des célibataires concernés.

Quel est votre modèle économique ?

Teloop est un site totalement gratuit. Le site est actuellement vierge de toute publicité, cependant, afin de couvrir les frais de fonctionnement, il est possible qu’à l’avenir un bandeau publicitaire soit ajouté.

Quels sont les moyens dont vous disposez pour attirer des visiteurs sur votre site ?

Le site attire chaque jour plusieurs dizaines de nouveaux utilisateurs par le biais des moteurs de recherche, du bouche à oreille et grâce aux blogs qui relayent l’information.

Quelles sont les évolutions que vous prévoyez pour Teloop?

Comme les attentes des utilisateurs sont en constante évolution, nous avons pour objectifs, le mois prochain, de proposer Teloop en anglais et de mettre en place la géolocalisation sur PC et mobile.

Que recherchez-vous aujourd’hui ?

Nous espérons que ce concept novateur plaira au plus grand nombre. Nous pensons avoir réuni les principaux ingrédients susceptibles de faire de Teloop un réel succès.

Comment faire si nos lecteurs souhaitent entrer en contact avec vous ?

Pour nous contacter, notre email contact@teloop.com.

Découvrir Teloop

Vous souhaitez présenter votre site de rencontre ?

Vous pouvez le faire grâce à notre modèle d’interview.

En savoir plus sur la rubrique « Rencontre avec… ».

12 Commentaires

Euh…. Meetic est présent sur le mobile depuis des lustres et génère plusieurs millions d’euros de CA juste sur cette activité… c’est une plateforme WAP, intégrée aux plateformes de distrib des opérateurs…

Julien Marie, le avril 29, 2010

Julien,

La différence est que Teloop ne passe pas par le WAP… et contrairement au WAP, mise à part l’abonnement de l’opérateur c’est gratuit ! Ce site semble totalement gratuit donc il diffère tout de même de meetic etc…
Ensuite les temps d’accès n’ont rien à voir, donc niveau confort d’utilisation ca ne doit pas être la même chose.
J’ai testé ce site sur mon Iphone, je l’ai trouvé très correct mais en revanche je n’ai jamais testé Meetic sur le WAP donc si certains ont des avis ?

Pierrot, le avril 29, 2010

Et oui, encore moi ! la chieuse pessimiste et critique !

Créer une boite pour ne pas gagner d’argent ?? faut qu’on m’explique !
Pas de modele economique clair, un avantage concurrentiel à mon sens inexistant, une ergonomie ‘pffffffff’, etc… c’est bien d’avoir des ambitions pour son projet (et c’est déjà pas mal) mais il ne faut pas croire au père noel !

Au dela des points évoqués je ne pense pas que qu’il y est eu une réelle reflexion sur comment sont utilisés les sites de rencontres, quels sont les pré-requis pour que les célibataires y viennent, quand sont ils utilisés, comment sont ils utilisés. Concurrence, force, faiblesses, moyens, etc.. Sans parler du soit disant ‘marché de la rencontre’ avec ses codes.

Une petite précision ; mon intention n’est aucunement de critiquer pour critiquer (d’ailleurs ai je raison ??) mais juste d’essayer d’apporter un oeil moins complaisant et surtout extérieur sur ces créations d’entreprises. Oui, ce qui m’interesse sont les aventures entrepreneuriales de chacun ; que ce soit dans l’univers de la rencontre, des bananes ou des clous, je m’en fiche !
Chaque entrepreneur a des ambitions énormes pour son bébé, c’est un fait, mais il ne suffit pas d’être sur un marché de plusieurs milliards de dollars pour en prendre sa part…

nati, le avril 30, 2010

@nati, c’est aussi l’objectif de ces présentations : confronter ses idées à celles d’acteurs du marché ou d’utilisateurs potentiels. La critique, du moment qu’elle reste constructive (n’hésitez pas à « proposer ») est bénéfique.

Datingwatch, le avril 30, 2010

« Et oui, encore moi ! la chieuse pessimiste et critique ! »
Bonjour, merci pour votre avis sur Teloop, je vais essayer d’y répondre au mieux.

« Créer une boite pour ne pas gagner d’argent ?? faut qu’on m’explique ! »
Dans l’immédiat, l’objectif étant de faire décoller le site, le modèle gratuit me semble le plus approprié. Je suis convaincu qu’il est possible qu’un site reste gratuit pour l’utilisateur tout en générant des bénéfices à l’aide, par exemple, d’un bandeau de pub.

« un avantage concurrentiel à mon sens inexistant »
Au vu de l’essor actuel des smart-phones, je reste persuadé qu’un site de rencontres en version mobile saura trouver ses utilisateurs. Le site est en constante évolution, et d’autres fonctionnalités et avantages sont en cours de développement, tels que l’interfaçage avec Facebook, la géolocalisation etc.

« c’est bien d’avoir des ambitions pour son projet (et c’est déjà pas mal) mais il ne faut pas croire au père noel ! »
Nous n’avons pas la prétention de vouloir dépasser Meetic ou de devenir millionnaires ;) mais de participer, à notre échelle, à ce secteur d’activité grâce à une idée qui, selon nous, est novatrice.

J’espère avoir pu répondre à vos interrogations, n’hésitez pas à me donner votre avis sur les prochaines évolutions du site !

Teloop, le mai 2, 2010

- La publicité aujourd’hui ne rapporte plus rien ; il faut avoir un trafic consédérable (pour ne pas dire gigantesque) pour gagner 2000€/mois. Et cela ne va pas aller en s’améliorant.
Que ce soit gratuit ajourd’hui je comprends mais il est indispensable d’avoir en ligne de mire les évolutions qui permettront de gagner de l’argent… donc aussi de financer son développement. A faire du gratuit une équipe s’essoufle très vite.

- Quand je parle d’avantages concurrentiels j’entends ‘qu’est ce qui emperchera demain un ‘gros’ de décliner son produit en version mobile (ce qui existe déjà d’ailleurs même si peu abouti). Eux bénéficieront d’une base prospects énorme et des budgets pour faire décoller le produit. Tu n’as pas un réel avantage qui te permet de dire ‘je suis tranquille pendant 2 ans sans que personne ne viennent sur mon ‘marché’…
Pour prendre un exemple, adopteunmec se met en frontale sur le marché de Meetic avec une com et un produit décalé. Meetic ne se mettra pas sur le même créneau, il ne peut pas… donc il fait son trou.
Si demain ton produit marche – 15 jours de dev et 30 ingénieurs plus tard… Meetic (et consor) seront là.
Ton produit doit apporter un autre plus qu’un simple support d’utilisation.

- quand on cré sa boite on a forcement envie de ‘déchirer’, de gagner et pas seulement de participer… c’est ce qui fait qu’on crée justement sa boite. Sans forcement dépasser Meetic l’objectif est quand même de gagner sa vie honnêtement en proposant quelque chose de sympa.

Refléchissez à votre positionnement ;
- pour qui
- comment
- pour quoi et pourquoi
- combien
Vous pouvez faire votre trou mais allez y franchement !

nati, le mai 3, 2010

Va z’y Nati explique leur le biz !

De toutes facons ca ne sert a rien de repéter sans cesse que le secteur de la rencontre est très dur, ya un fantasme que ça rapporte un max, (comme les kebabs et les sexshops) Quelques news pour se rendre compte : vivas2 (a vendre), melting-love (coulé), yesornow (en pause, mort vivant)* …

Un seul proverbe résume tout ce que tu écris Nati « les conneries il faut les faire pour comprendre ».

:-)

*à ce propos je comprends pas pourquoi Julienmarie vient expliquer comment faire de la rencontre sur le mobile alors qu’il a arrêté YesorNow, ré-ouvrez le en WAP si ça rapporte autant!

alkasar, le mai 10, 2010

Bonjour,

Je ne suis pas d’accord avec votre analyse, chiffres à l’appui.

Actuellement sur superencontre.com, on n’est effectivement pas à 2000€/mois en pub … mais plutôt par jour.

La difficulté du modèle gratuit est que pour atteindre une taille critique de membres inscrits/connectés, il faut dépenser beaucoup en publicité. Aussi pour amortir ce coup d’acquisition, ce n’est pas simplement une bannière publicitaire en haut du site qui va rentabiliser l’ensemble.

Voilà pour la partie « gratuit », après je n’ai pas testé Teloop donc préfère me cantonner à des encouragements envers l’équipe de ce site :)

Cyril, le mai 10, 2010

@Cyril : merci pour ces informations qui doivent encourager nos créateurs en herbe !

Datingwatch, le mai 11, 2010

Oui mais 2 choses ; la base de superrencontre est déjà conséquente (d’ailleurs le budget com est, semble t’il, important) – j’imagine – et la pub est omniprésente.

il pourrait être interessant cyril que vous nous disisez ce vous réalisez comme CA pub et le nombre de prospects de votre site ; nous pourrions comme ça, chiffre à l’appui, parler du model eco pub, manifestement si interessant ;-)

nati, le mai 12, 2010

Bonjour,
Je partage (naturellement) la remarque de Cyril :-)
Et j’ajoute que tant qu’il y aura des produits à vendre, il y aura de la place pour les sites à fort trafic pour y faire de la pub.
La question (toujours pas tranchée) est de savoir si un service de rencontres est un produit qui restera « à vendre » ou s’il est plus proche d’un média de masse.
La vérité est certainement entre les 2 ;-)

David Body, le mai 12, 2010

Tout les acteurs de la rencontre sont sur mobile et l’avantage acquis de la géolocalisation sera très vite rattrapé étant donné la facilité à mettre en place ce type de service. Il est évident qu’il faudra encore innover pour récupéré les membres de meetic ou autre grand site de rencontre.

Vanessa, le mai 25, 2012
Laissez un Commentaire
Commentaire: