Rencontre avec…My Princes

Par Datingwatch, le Jeudi, mars 31st, 2011
La rencontre en 2011 sera sociale ou ne sera pas, à côté des « grands », des initiatives prennent vie autour de concepts plus ou moins originaux. Myprinces.com se présente aujourd’hui comme un réseau social romantique

Bonjour, pourriez-vous vous présenter?

Bonjour, nous sommes deux étudiants en informatique. Pierre est actuellement en Master 1 à SupInfo Lyon et Yann est étudiant en IUT Informatique à l’Université Lyon 1. Nous sommes tous les deux passionnés par internet et les réseaux sociaux et nous avons une certaine expérience dans la création et la gestion de sites internet.

En quoi consiste My Princes, pourriez vous nous présenter votre site de rencontre ?

My Princes est un réseau social dédié à la rencontre romantique. Les filles sont considérées comme de véritables Princesses. Elles ont tout pouvoir sur le site et peuvent faire leur choix parmi des milliers de profils pour peut-être trouver le Prince Charmant. L’idée du concept est venue après avoir testé les sites de rencontre les plus populaires. Nous avons identifié leurs principales limites : prix exorbitants par rapport à la qualité du service rendu, présence importante de faux profils, surnombre d’hommes par rapport aux femmes, fonctionnalités limitées ou dépassées sur le plan technologique. Le romantisme est généralement peu mis en valeurs sur internet. Nous avons alors imaginé et conçu un réseau social qui prenne en compte ces différentes lacunes et qui implémente de nouvelles fonctionnalités spécialement développées pour la rencontre ligne. Aujourd’hui, nous avons plus de 2500 membres actifs sur My Princes. Les Princesses représentent 53% des inscrits. Ces chiffres sont en constante évolution. Nous espérons atteindre les 10 000 membres avant la fin de l’année.

En quoi My-Princes se différencie des autres sites de rencontre ?

My Princes se différencie des autres sites de rencontre par son concept original et ses fonctionnalités innovantes. Les Princes ont tout pour être romantiques. Ils peuvent suggérer des sorties à leur Princesse (café, exposition ou musée, restaurant, balade, séance de cinéma), envoyer des cartes romantiques ou des bouquets de roses. Ils peuvent également lui offrir un bijou parmi un large choix de produits artisanaux fabriqués en France. À l’image de Twitter et de Facebook, les membres du site peuvent communiquer entre eux de manière publique (sous forme d’actus affichées sur leur page de profil) ou par messages privés. Ils peuvent également s’envoyer des questions (comme sur Formspring) pour en savoir plus sur les aspirations de la personne qu’ils convoitent.

Quels sont vos concurrents aujourd’hui ?

Dans le domaine du romantisme, il n’existe aucun concurrent sérieux pour le moment ! Plus globalement, on peut considérer que tous les sites de rencontre qui s’adressent aux femmes sont des concurrents.

Quel est votre modèle économique ?

My Princes est gratuit pour les Princes et les Princesses. Si un Prince veut avoir des fonctionnalités supplémentaires, il peut se munir d’un compte VIP (Very Important Prince). Les abonnements varient de 14,90€ (1 mois) à 69,90€ (1 an). Nous proposons également des services annexes comme l’envoi de bouquets de roses, de cartes romantiques ou la vente de bijoux.

Quels sont les moyens dont vous disposez pour attirer des visiteurs sur votre site ?

La grande majorité de nos membres provient de Facebook. Avant le lancement officiel de My Princes, nous avons créé des pages de fans sur le thème du célibat et du romantisme. Ceci nous a permis de réunir plusieurs centaines de milliers de personnes et de promouvoir notre site à moindre frais.

Quelles sont les évolutions que vous prévoyez pour My Princes ?

Nous sommes en train de concevoir de nouvelles fonctionnalités afin d’aller encore plus loin dans notre concept. Nous optimisons chaque semaine le site afin d’améliorer l’expérience des utilisateurs sur My Princes. Nous travaillons en ce moment sur un module qui permettrait aux internautes de s’inscrire sur le site en un seul clic grâce à Facebook Connect. Enfin, la traduction du site dans d’autres langues (anglais et chinois) est à l’étude.

Comment faire si nos lecteurs souhaitent entrer en contact avec vous ?

Les lecteurs peuvent nous contacter en nous envoyer un e-mail à contact@myprinces.com Découvrir Myprinces.com Vous souhaitez présenter votre site de rencontre ? Vous pouvez le faire grâce à notre modèle d’interview. En savoir plus sur la rubrique « Rencontre avec… ».
2 Commentaires

« Les filles sont considérées comme de véritables Princesses. »

Comme sur tous les autres sites de rencontre en fait… Sauf que dans ce concept les mots « Clientes » sont remplacés par « Princesses » et « Produits jetables » par « Princes Charmants ».

plusdeplumes.pourmefairedéplumer, le mai 10, 2011

Oui, donc en fait, c’est un site de rencontre exactement comme les autres, sauf qu’on met encore plus l’accent sur la démolition du genre masculin en donnant carte blanche et le magnifique prétexte du « romantisme » pour prendre messieurs pour des jambons.

« Ils peuvent suggérer des sorties à leur Princesse (café, exposition ou musée, restaurant, balade, séance de cinéma), envoyer des cartes romantiques ou des bouquets de roses. » Tu veux pas non plus ma carte de crédit aussi ? Car ne nous y trompons pas, lorsqu’ils disent « suggérer », il faut entendre « va devoir être obliger d’allonger la monnaie », s’il veut pas être déclasser et balancer à la poubelle sous couvert de « romantisme et prince charmant », puisque c’est apparemment le concept du site…

A l’opposé, on devrait peut-être créer « my Princess », pareil, des hommes a qui ont donne les plein pouvoir. My princess s’innovera car la princesse pourra proposer de « sortir », payer un café, et avoir ses communications publiques (tellement plus marrant que l’intimité…). Bizarrement, j’imagine que ça rebutera un peu les demoiselles…

La vérité c’est que baser un site de rencontre sur l’idée de donner plus de pouvoir, voir les pleins pouvoirs à l’un des 2 parties, ça ne mène à rien de mieux. Le partie soumis va se sentir oppressé (augmentation du mensonge face à la pression d’un regard qui n’est plus seulement juge mais bourreau) et l’autre ne se sentira plus pisser ( des pseudos prince(sse)s qui vont vaguer d’un membre à un autre à la minute, n’ayant plus le souci de devoir justifier, ou accusé le coup, d’un jugement salaud et injuste). Puisque, tout le monde le sait, donnez une arme/pouvoir à une personne, et tout de suite les cas de conscience et les raisonnements « justes » seront déformées.

Croyez-moi, ces dames savent très bien se défendre toute seule, et n’ont pas besoin qu’on leur renforce l’idée, déjà trop présente, qu’elles peuvent se permettre faire « les emplettes » parmi la gente masculine, parcequ’elles sont naturellement en position de force…

Mais de manière générale, les sites de rencontres ne servent pas à grand chose… Rien ne vaut les rencontres réelles… Réflechissez-y. Une personne bien (physiquement ou mentalement, ou les 2), quelle intérêt aurait-elle à se faire chier sur un site de rencontre, alors que, soyons honnête, à moins de vraiment resté dans son trou, il n’est pas bien difficile de faire d’agréable rencontre à l’extérieur. (a bien sûr faut essayer c’est sûr).

C’est un mec…étudiant en informatique…très réservé…qui n’est pas spécialement fan de sortie en groupe…casanier…petit et mince (bien que « mignon », « chic » et plutôt « beau gosse », il semblerait…) et qui doit communiquer avec 2-3 filles différentes de sa génération sur un semestre environ (voyez que je cumule clairement un bel ensemble d’éléments de faillite de rencontre féminine!) qui vous le dit !

D’ailleurs, les rencontres provoqués (car c’est ce que sont ces sites, puisqu’on a bien 2 personnes clairement en attente, et donc d’autant plus exigeant, des 2 côtés du site) ça part rarement du bon pied. On est toujours plus exigeant face à un cadeau attendu qu’inattendu..

Enfin bref je cautionne pas, aussi geek que je peux être, ce marchandage de l’amour, et celle-ci encore plus que les autres…

Super, le novembre 19, 2011
Laissez un Commentaire
Commentaire: