Gleeden: la rencontre infidèle en 2011

Par Datingwatch, le Samedi, septembre 17th, 2011
En moins de deux ans, et grâce à une stratégie de communication poussée, Gleeden s’est imposé comme le site de référence pour des rencontres extra-conjugales. A l’occasion d’une nouvelle campagne publicitaire, l’équipe du site fait un point sur le chemin parcouru et les projets à venir…

Pouvez vous nous présenter Gleeden en 2011?

Gleeden a été mis en ligne en décembre 2009, bientôt 2 ans après son lancement, le site rassemble une communauté de plus de 920 000 membres à travers le monde. Implanté dans plus de 150 pays, le site rencontre le plus de succès en France, en Italie, au Benelux, en Suisse et en Espagne. Depuis le début de l’aventure, les médias se sont intéressés à la success story Gleeden. Notre notoriété a principalement été acquise grâce aux nombreux articles et aux reportages diffusés sur plusieurs TV.
Nos équipes sont composées de femmes, qui veillent au bien être des femmes sur Gleeden.com. Celles- ci ont le choix puisque les hommes sont en léger surnombre (37 % de femmes et 63% d’hommes). La plateforme, haut de gamme, rassemble une communauté d’inscrits CSP + qui cherche la discrétion. Nous avons développé un espace éditorial où nous traitons de divers sujets autour du couple. Entourées d’experts (sociologues, psychologues, journalistes, astrologues, écrivains …) nous cherchons à apporter des réponses à notre communauté.
Enfin, nous avons à cœur de défendre des causes qui nous parlent. Nous sommes partenaires de l’association AIDES depuis début 2011. Sur Gleeden.com, les membres peuvent acheter un cadeau virtuel « préservatif AIDES » et l’offrir à leurs contacts, nous reversons à AIDES une partie de ses bénéfices.

Comment le marché de la rencontre « infidèle » a t il évoluée durant ces derniers mois ?

Nous avons été le premier site en Europe à se positionner sur le créneau des rencontres extraconjugales. Aujourd’hui encore, nous n’avons pas de concurrents directs sur le marché européen. Nous avons dit tout haut ce que beaucoup pensait tout bas. En se positionnant sur ce secteur nous avons ouvert la route à d’autres sites sur le même thème, mais davantage orientés vers les rencontres d’un soir. Nos offres sont différentes, avec Gleeden.com les personnes mariées ont la possibilité de trouver un espace confidentiel où séduire est de nouveau autorisé. Toutes ne passent pas à la rencontre physique, elles s’offrent une parenthèse pour revivre les frissons oubliés et échanger avec des personnes qui partagent leur état d’esprit.

Quel regard portez-vous sur le marché de la rencontre en France?

Le marché de la rencontre en France est un marché diffus où l’on trouve de tout : des sites de rencontres pour célibataires aux sites de rencontres de niche (en fonction de la religion, de l’appartenance politique…). Contrairement à ce que nous pourrions penser, nos concurrents sont plutôt les sites de rencontres classiques (pour célibataires), dont un tiers des abonnés seraient mariés ! En France, comme en Italie ou en Espagne, de nombreux acteurs du dating apparaissent chaque mois, mais seule une minorité d’entre eux perdurent dans le temps.
En une vingtaine de mois, nous avons su nous imposer légitimement sur le marché du dating français et plus largement européen grâce à nos équipes. Beaucoup de sites sont lancés par des amateurs qui tentent leur chance, mais pour durer il faut s’investir. Le capital humain est très important. Des projets chez Gleeden ? Nous lançons le site officiellement aux Etats-Unis dans quelques semaines, pour cela nous prévoyons des campagnes d’affichage et TV. L’application mobile Gleeden sera très rapidement disponible, pour utiliser nos services avec encore plus de discrétion. Enfin, en décembre prochain, Gleeden soufflera ses 2 bougies, nous prévoyons un événement mais nous ne pouvons encore rien dévoiler… A suivre !
2 Commentaires

Ils avaient publiés des statistiques sur leurs utilisateurs il y a quelques mois, on y apprenait finalement qu’il y avait également pas mal de célibataires sur le site.
On parle beaucoup du concept du site de rencontre pour les infidèles mais finalement le tort de la concurrence c’est de ne pas proposer de filtre de recherche personnalisé incluant la recherche de femmes et hommes mariés. Au moins sur ce site on sait à quoi s’attendre.

Clara, le septembre 18, 2011

Mr Teddy Truchot de Gleeden a l’art de la déformation professionnelle ainsi que celui de l’exagération ! A la création de Gleeden, des commerciaux de cette enseigne de la rencontre industrielle, venaient quémender des coordonnées des adhérents de http://www.femmes-mariees-rencontres.com site gratuit de rencontres extraconjugales entretenus par 13 femmes mariées bénévoles. Preuve que la rencontre adultère existait déjà…
Curiosité particulière de Gleeden qui présente des profils avec photos, pour l’adultère voilà qui est audacieux… Quant à la proportion dite « de léger surnombre » de 37% de femmes et 63% d’hommes (dans une élection, on appelle cela une déferlante), cette proportion fait-elle abstraction des femmes aux rapports rémunérés… Et des femmes qui accrochent les hommes pour qu’ils entrent en communications payantes ? Sans rappeler que la plupart des femmes inscrites disparaissent aussi vite qu’elles se sont inscrites se voyant submergées par des demandes glauques. Gleeden est un site commercial comme un autre, comme Meetic qui contient autant de personnes mariées…

Eglantine, le février 5, 2012
Laissez un Commentaire
Commentaire: